Le Centre International pour l’Entreprise Privée

Le Centre International pour l’Entreprise Privée (CIPE) renforce la démocratie dans le monde par le biais de la réforme orientée sur le marché et sur l’entreprise privée. Le CIPE est l’un des quatre principaux instituts du National Endowment for Democracy (NED) et est une organisation à but non-lucratif affiliée à la Chambre de Commerce des Etas Unis. Depuis 1983, le CIPE a travaillé avec des chefs d’entreprise, des décideurs politiques et des journalistes pour mettre en place les institutions civiques essentielles à une société démocratique. Les principaux domaines d’action du CIPE sont la lutte contre la corruption, la défense des politiques, les associations professionnelles, la gouvernance d’entreprise, la gouvernance démocratique, l’accès aux informations, le secteur informel et les droits de propriété, les femmes et la jeunesse.

Domaines d'activité

  • La gouvernance démocratique — le CIPE s'efforce de mettre en place et de renforcer les institutions qui soutiennent la responsabilisation, et d'intensifier la participation du public aux réformes.
  • La lutte contre la corruption — sous l'impulsion du secteur privé, le CIPE cherche à améliorer les mécanismes et les normes de la gouvernance et à nouer des liens entre les normes culturelles et la primauté du droit.
  • L'expansion des associations d'entreprises — le CIPE aide les organismes du secteur privé à agir sur le terrain en octroyant des fonds et une assistance technique.
  • La gouvernance des entreprises — le CIPE lance et appuie des programmes qui sensibilisent les dirigeants du secteur privé et le public en matière d'équité, d'obligation de rendre compte, de responsabilité et de transparence.
  • La réforme juridique et réglementaire — le CIPE encourage le secteur privé à identifier les lois et les réglementations qui entravent l'activité commerciale et à recommander les réformes qui s'imposent.
  • L'accès à l'information — le CIPE collabore avec ses partenaires locaux pour accroitre la transparence dans les affaires publiques et permettre aux réformateurs de s'exprimer librement.
  • Les femmes et la jeunesse — le CIPE appuie les femmes et les jeunes en mettant en place des programmes d'appui à l'entrepreneuriat et de gestion.
  • Le secteur informel et les droits de la propriété — le CIPE et ses partenaires appuient l'expression et la participation démocratiques du secteur informel, la réforme des procédures d'enregistrement des entreprises et le renforcement des droits de la propriété privée.

La démarche du CIPE

Le CIPE a été fondé sur la notion que l'autonomie économique est intimement liée à la liberté politique, et que le progrès et le développement sont le fruit de la libéralisation combinée des sphères politiques et économiques. Pour consolider la démocratie, il ne suffit pas de tenir des élections, de libérer la presse et de reconnaitre les droits de la personne (éléments néanmoins nécessaires). Pour fonctionner convenablement, les démocraties doivent permettre au public de participer, entre les cycles électoraux, au processus politique. Le secteur privé doit aussi pouvoir et vouloir s'exprimer et s'investir, en tant qu'acteur externe, dans le processus politique démocratique.

Pour le CIPE, les pays doivent mettre en place des institutions qui sont à la fois orientées sur le marché et démocratiques, car ces deux caractéristiques forment les deux faces d'une même médaille. Sans un système marchand qui fonctionne convenablement, les démocraties resteront faibles. De même, sans processus démocratique, il est peu probable que les réformes économiques réussissent.

Pour appuyer le secteur privé, en tant que promoteur principal des réformes orientées sur le marché et de la gouvernance démocratique, le CIPE s'efforce, en collaborant avec un réseau de partenaires, d'appuyer les réseaux populaires des pays en développement, les programmes de renforcement des capacités et d'apporter une assistance technique dans ses bureaux sur le terrain. Le CIPE forme des partenariats avec les associations d'entreprises, les groupes de réflexion et les autres organismes du secteur privé dans les pays où des progrès restent à faire et des réformes sont possibles. L'action du CIPE a pour unique caractéristique qu'elle est fondée sur la transparence, l'obligation de rendre compte, l'équité et la responsabilité dans les réformes institutionnelles, posant ainsi les fondations de la démocratie dans toutes les strates de la société. L'adoption de cette démarche institutionnelle dans l'intérêt du développement reconnait que le changement prend du temps et qu'un engagement à long terme est nécessaire pour que les réformes réussissent.

Longtemps après qu'un pays ou une région ne font plus la une des journaux, beaucoup de travail reste à faire pour éviter l'annulation des réformes dès que des difficultés apparaissent. Le CIPE aide ses partenaires à mener des actions de développement durable et à en prendre l'initiative dans leurs pays. Simultanément, le CIPE appuie aussi les principaux réformateurs dans les lieux où des avancées sérieuses doivent encore être solidifiées.

Le CIPE reconnait que les réussites d'une région pourraient servir d'exemple à une autre. Le CIPE et ses partenaires continuent à appliquer les enseignements dégagés dans toutes les régions et à élaborer des démarches nouvelles dans des pays qui sont à des stades divers de leur réforme démocratique.

Veuillez consulter les publications du CIPE en langue française ici.

CIPE

Center for International Private Enterprise
1155 15th Street NW, Suite 700
Washington, DC 20005
Tel: 202-721-9200    Fax: 202-721-9250